CFL Mock draft : 2 Cougars in the top 15 !
March 20, 2020
Lukas Boulanger won 2 Bol D’ors in 2017 and 2019 over his dynamic college career. Last year he was the Bol D’or MVP defeating Vanier College 24-17 which concluded a storied playoff run for the Cougars.

Lukas Boulanger a finalement fait son choix. Après avoir été accepté en médecine à l’Université de Montréal et à l’Université Laval, l’ancien quart-arrière des Cougars du Collège Champlain poursuivra ses études et son parcours football à Québec.

Boulanger, qui était le quart-arrière partant pour les Cougars la saison dernière, une saison qui a culminé avec la conquête du Bol d’Or face aux Cheetahs de Vanier en football collégial division 1, ira rejoindre plusieurs anciens coéquipiers des Cougars chez le Rouge et Or.

« J’ai été accepté en médecine, et c’est pas mal le facteur principal qui explique ma décision. Mais aussi, ce qui a fait pencher la balance, c’est que je vais retrouver à Québec plusieurs anciens coéquipiers des Cougars, comme Vincent Delisle, Étienne Amyot, Samuel Gagné, Marc-Antoine Samson, tous des gars avec qui j’ai gagné le Bol d’Or en 2019 et avec qui je suis très proche », a dit le Sherbrookois.

« J’ai vraiment aimé ma visite à Québec, et je trouve que le personnel d’entraîneurs est vraiment exceptionnel. Et les installations, elles sont fantastiques. »

Outre Montréal et Québec, Boulanger a fait application en médecine à l’Université de Sherbrooke, où il était sur une liste d’attente.

Les résultats de ses demandes d’admission se sont fait attendre, ce qui a prolongé le processus de décision, a-t-il expliqué.

« J’ai dû attendre à la mi-mai, avant de savoir où j’étais accepté en médecine, avant de faire un choix pour le football. »

À sa première année avec les Cougars, Lukas Boulanger a obtenu quelques matchs comme quart-arrière partant, en 2017, avant de subir une blessure. Son successeur Thomas Bolduc, maintenant lui aussi avec le Rouge et Or, a mené les Cougars à la conquête du Bol d’Or. Boulanger évoluait alors comme receveur de passes.

Ce fut également sa position en 2018, avant que sa saison ne soit presque complètement bousillée par une blessure au genou.

En 2019, il a pris les rênes de l’attaque des Cougars; Champlain a réussi à surpasser un affreux début de saison, avec une fiche de 0-3, pour finalement vaincre Vanier en finale du Bol d’Or, à Thetford Mines, en novembre dernier.

Il a également participé à l’International Bowl, en 2018, alors que l’équipe U18 du Canada a battu celle des États-Unis par 44-26, au Stade AT&T des Cowboys de Dallas. Delisle et Amyot accompagnaient Boulanger avec le Canada. Boulanger avait alors lancé deux passes de touché.

Il a également aidé l’Équipe du Québec a remporté la Coupe Canada, à l’été 2017, procurant ainsi un troisième gain de suite au Québec à cette classique canadienne.

Receveur ou porteur

Boulanger deviendra donc le troisième quarts-arrière dans l’organigramme du Rouge et Or, qui compte déjà sur Bolduc, qui en sera à une deuxième saison avec l’équipe, et sur le joueur par excellence en division 1, Arnaud Desjardins, des Spartiates du Vieux-Montréal.

« Je me présente à Laval comme receveur. Ce n’est pas une position inconnue pour moi, car j’étais receveur à Champlain, à ma deuxième année, alors que Thomas Bolduc était le quart. Si on a besoin de moi aussi comme centre arrière, je serai prêt », a dit celui qui, d’après plusieurs, était l’un des joueurs les plus rapides dans les rangs collégiaux lors des dernières années.

« J’ai toujours été un des plus rapides, et c’est une de mes forces. Aussi, j’ai un bon gabarit, je m’en viens bien, alors je devrais bien me débrouiller, peu importe où on va m’utiliser. »

En 2019, Boulanger a complété 103 de ses 179 tentatives de passes pour 1224 verges et cinq passes de touché. Il a ajouté 245 verges, et deux touchés, au sol.

Cumuler la médecine et le football de haut niveau

Un peu comme Laurent Duvernay-Tardif, dont il suit les traces en cumulant des études en médecine et du football compétitif de haut niveau, Lukas Boulanger pourra certainement compter sur l’appui d’au moins un de ses nouveaux coéquipiers.

« Je sais que ce sera un gros défi pour moi. Mais je sais que le demi défensif Émile Chênevert fait le même parcours académique, alors ça me dit que c’est faisable. Je pourrai aussi fort probablement compter sur la présence d’un de mes meilleurs amis, Léo Dubois-Boulanger, qui devrait lui aussi être admis en médecine. »

En attendant que le football et les sports d’équipe puissent à nouveau être pratiqués de façon sécuritaire, Lukas Boulanger continue l’entraînement quotidien, avec Thomas Bolduc, sur le terrain synthétique du Triolet.

« Avec la COVID, on ne sait vraiment pas ce qui va se passer dans les prochaines semaines. En même temps, on espère pour le mieux et on contrôle ce qu’on peut contrôler. La situation actuelle ne change rien à ma grande motivation à être prêt, une fois qu’on pourra rejouer », a-t-il dit.

Source : Sébastien Lajoie, La Tribune https://www.latribune.ca/sports/lukas-boulanger-choisit-le-rouge-et-or-d48e494fa27b64bc5f79ea10209542ce?utm_campaign=latribune&utm_medium=article_share&utm_source=twitter